Prof à lunettes baisée par deux élèves pendant la colle

Baiser la prof : Une prof de maths se retrouve seule dans une salle de classe à surveiller deux cancres en retenue. Les deux punis sont plus intéressés par les courbes géométriques de la prof que par la résolution de son équation. À force de provocations et de mauvaise volonté, ils finiront par la baiser dans la salle de classe.


btn_yellow
Bettina est une prof de mathématiques comme on aurait tous aimé en avoir : brune avec une longue chevelure en queue de cheval, la peau bronzée, des lunettes qui ne parviennent même pas à donner un air sévère à son beau visage. Elle porte une courte robe blanche très ouverte au col et assez courte qui met en valeur ses jambes fuselées. Ce jour-là, elle est chargée de surveiller deux mauvais élèves mis en retenue pour travail insuffisant. Elle commence donc par leur écrire au tableau l’équation à résoudre. Cela ne semble guère inspirer les deux cancres qui souffrent le martyre. Lorsque la prof se penche sur un pupitre pour vérifier l’avancée du travail d’un des élèves, l’autre en profite pour lui reluquer les jambes et surtout les fesses qu’on devine bien rondes et fermes sous sa robe. Alors qu’un des élèves donne l’impression de fournir quelques efforts, le plus jeune fait preuve d’insolence et de désinvolture. La prof le surprend même en possession d’un magazine érotique qu’elle lui demande de ranger immédiatement dans son cartable. Fâchée par tant d’indiscipline, elle décide de le punir en le menaçant d’un passage par le bureau du directeur à l’issue de la retenue. Mais rien n’y fait ! Il faut dire qu’elle fait tout pour les distraire : ainsi, assise à son bureau, se rend-elle compte qu’elle a les cuisses ouvertes et que les deux compères ont une vue imprenable sur sa petite culotte blanche comme sa robe ? Aussi, ne devrait-elle pas s’étonner si quand elle a le dos tourné, l’élève insolent se remet à feuilleter son magazine tout en se caressant sous la table. C’en est trop ! Elle confisque l’objet du délit qu’elle ne peut s’empêcher toutefois de feuilleter elle aussi. Elle a beau rédiger son rapport d’incident, on devine déjà que cela restera lettre morte et que l’heure de retenue se terminera en partie de cul où ils partageront toutes les joies du triolisme…