La mère baise avec son fils et un copain de son fils

Sexe tabou famille : Ce matin, la maison est en plein branle-bas. Tout le monde est en retard : la maman est à la bourre et son fils ne s’est pas réveillé. Sans oublier le copain que le fiston a invité à dormir ! La mère prend la direction des opérations, expédie son fils au boulot. Elle reste seule avec le copain encore endormi. Des idées lubriques lui viennent en tête. Elle se laissera tenter, tout comme elle ne résistera pas à son fils revenu inopinément se mêler à leurs ébats…


btn_yellow
La lumière du jour inonde déjà la chambre quand la mère se réveille enfin. Catastrophe ! Il est déjà tard et personne n’est levé, surtout pas son fils qui devrait être parti au boulot depuis longtemps. La maman enfile en toute hâte une robe de chambre et se précipite dans la chambre de son fils. Effectivement, il dort encore et, en plus, dans le lit voisin, il y a un copain du fils qui dort lui aussi. Le fils explique qu’il s’agit d’un certain Nico, un pote rencontré en boîte de nuit. La mère est furieuse. Elle houspille son fils pour qu’il se dépêche de s’habiller et de partir au plus vite au travail. Dans la cuisine, pendant qu’elle lu prépare vite fait un café, la leçon de morale continue de plus belle : elle en a assez de ses virées nocturnes, des copains qu’il ramène sans cesse coucher à la maison, qu’il se comporte comme un gamin… Elle n’est pas sa bonniche ! Le fiston laisse passer l’orage et s’éclipse rapidement. La mère se retrouve seule. Elle aussi est en retard pour aller au travail. Elle file sous la douche pour sa toilette matinale. Cela nous permet de constater que la maman a encore du charme malgré quelques rondeurs. Elle a le fessier particulièrement rebondi et gracieux. Elle se savonne soigneusement, surtout l’entrecuisse et la chatte, comme si elle pensait déjà à la suite des événements. Après la douche, il lui faut maintenant aller réveiller le copain. Il est encore endormi, entièrement nu, le corps à moitié découvert, le sexe à l’air. La maman l’observe, songeuse et admirative. Non, il ne faut pas qu’elle se laisse tenter. Ce n’est qu’un ado ! Pourtant, alors qu’elle s’habille, ses pensées reviennent malgré elle au corps abandonné du jeune mec, à tout ce qu’ils pourraient faire ensemble. Elle se sent si seule…