Vieille brune française baisée par 3 bites dans sa cuisine

Gangbang mature : Babette a prévu une soirée avec trois copains. L’arrivée inattendue du papy ne va pas contrarier ses projets : elle va l’inviter à participer à la fête. Elle ne va pas le regretter : léchée, sodomisée et fistée, tout se terminera pour Babette par une chaude et abondante douche de sperme.


btn_yellow
C’est l’été, il fait chaud, il fait beau. Babette, une brunette mature bien bronzée, profite de son jardin et de sa terrasse. Confortablement installée dans sa balancelle, habillée d’une adorable robe de cotonnade légère qui épouse ses formes généreuses, Babette feuillette distraitement un roman tout en fumant une cigarette et en offrant ses cuisses nues au soleil de l’après-midi. C’est alors que passe papy qui, comme tous les jours, effectue sa promenade de santé. Ils se connaissent bien, aussi Babette l’invite-t-elle à prendre place à ses côtés sur la balancelle. Après quelques banalités polies, elle lui raconte qu’elle attend trois copains pour une soirée de fête. Au cours de leur conversation tout en sous-entendus, on finit par comprendre que cette soirée festive sera en réalité une partie de cul à laquelle elle n’hésite pas à inviter le papy qui ne se fait pas prier pour accepter. D’ailleurs on devine aussi que ces deux-là n’entretiennent pas que des relations de bon voisinage. En effet, il se permet de lui faire compliment de sa peau halée et même de lui caresser le haut des cuisses, ce qui nous confirme au passage que Babette ne porte pas de culotte! En attendant l’arrivée des invités qui ne sauraient tarder, Babette propose au papy de venir boire un coup dans la cuisine. La main du vieux en profite pour s’attarder longuement sur la croupe de Babette qui ne cherche pas à se dérober. Il prend une bière, elle un verre de vin rouge. Leur conversation reprend, toujours grivoise. Elle se laisse caresser un sein, puis la chatte dont il évoque la beauté. Elle n’est pas insensible à ses avances. Il lui demande alors de passer sans attendre dans la chambre…