Grosse femme dominée par une dominatrice sévère

Domination soumission : Une maîtresse SM est en manque de victime à humilier. Elle charge son serviteur de lui trouver au plus vite une nouvelle proie à tourmenter. Ce sera Kate, une putain bien en chair qui, malgré ses cris, apprécie plutôt d’être maltraitée. Après les insultes, les coups de fouet et les claques sur les fesses, Kate se fera dilater la vulve à la pompe et fister au plus profond.


btn_yellow
Le fouet en main, assise dans son fauteuil rouge sang comme sur un trône, la maîtresse vêtue d’une ample robe noire s’impatiente. Elle est en manque de chair fraîche à supplicier. Elle ordonne à Seb, son serviteur encagoulé, de lui repérer et attraper très rapidement dans la rue une nouvelle victime. Quelque temps plus tard, il est de retour traînant derrière lui une certaine Kate, une putain raflée dans le quartier. Kate a le look parfait d’une pouffe. C’est une femme grassouillette portant cuissardes et corset rouges. Dès son arrivée dans la salle des supplices, les insultes et les coups pleuvent sur la pauvre Kate qui se retrouve bien vite attachée sur une croix de torture, ses grosses fesses offertes aux caprices de ses bourreaux. C’est un festival de coups de fouet et de martinet ou tout simplement de claques sonores sur son fessier de plus en plus rouge. La maîtresse va peu à peu découvrir que malgré ses cris et ses protestations, la grosse Kate aime qu’on la traite comme une chienne. La mouillure de sa chatte en témoigne. Cette révélation ne fait qu’attiser la fureur de la maîtresse et chauffer ses sens. Toute excitée, elle se débarrasse de sa robe d’apparat et se montre plus à l’aise en combinaison noire plutôt sexy. Une fois Kate bâillonnée, la maîtresse peut donner libre cours à sa cruauté en s’acharnant sur les fesses écarlates de sa victime secrètement consentante. Au fil des coups s’installe entre la victime et le bourreau une sorte de complicité tacite où chacune trouvera son plaisir…